Teddy Afro

La photo de promotion de son dernier album.

Teddy Afro, c’est un peu le Johnny Hallyday de l’Éthiopie. La star absolue, l’idole des jeunes et des moins jeunes. Avec une dose de reggae et de conscience politique en plus, quand même.

Hier soir, Teddy Afro donnait un gigantesque concert à Addis-Abeba devant 15 000 personnes. C’était l’événement de la semaine, celui dont tout le monde parlait, sa première apparition officielle depuis son (très médiatisé) mariage, un concert phénoménal qui a duré une bonne partie de la soirée et de la nuit.

En 2001 sort le premier album de Teddy Afro, gros succès, tout le monde l’aime, son fan club se forme, c’est une pop star. Il chante l’amour et la grandeur de l’Éthiopie. Mais en 2005, avec la sortie de son troisième album, son discours change.

En plein processus électoral, assez contesté (c’est un euphémisme), plusieurs chansons de son nouvel album critiquent ouvertement le gouvernement et portent un message de paix. Son album se vend comme des petits pains, le gouvernement interdit certaines chansons dont la plus célèbre Yasteseryal, les organisateurs de concert le font jurer (et signer) qu’il ne chantera pas ces chansons sur scène, ce qu’il continue à faire malgré tout, les élections passent, il continue à chanter et à vendre des albums, son fan club explose.

Et là encore, tout change : en 2008, il est accusé d’avoir tué quelqu’un lors d’un accident de voiture. Il plaide non coupable mais sera emprisonné durant deux ans. Aujourd’hui encore, ses partisans et ses opposants se déchirent : certains soutiennent que le gouvernement a voulu lui montrer qui était le plus fort, alors que d’autres pensent qu’il était tout simplement coupable.

Il est aujourd’hui le héros et le porte-parole d’une partie de la population. Dans le pays de Ras Tafari, on le compare à Bob Marley pour son engagement et sa musique.

Pour une raison que j’ignore, impossible d’atteindre YouTube aujourd’hui. Comme consolation, la couverture de son dernier album, Tikur Sew, sorti en 2012.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s