Temandrota

Temandrota

« La peinture, ça me permet d’avoir des mètres carrés. » Temandrota enchaîne, toujours aussi vite : « Tu vois, chez moi c’est tout petit, alors peindre me permet d’agrandir l’espace, de repousser les murs, de voir plus loin, de gagner quelques mètres carrés. »

Une minuscule question sur son travail et Temandrota mitraille son approche, quelques blagues, quelques références à sa culture et à ses traditions. S’il est souvent délicat d’engager une conversation avec un artiste – beaucoup me disent que s’ils peignent ou dessinent, c’est parce que c’est leur façon de parler, logique – il faut dire que c’est plutôt facile avec Temandrota.

Je le rencontre dans un hôtel d’Antananarivo, la capitale de Madagascar, l’île dont il vient et où il vit. Il y expose plusieurs créations récentes, des collages et assemblages qui prennent la forme de tableaux. Ils portent des titres assez explicites, on déniche quelques zébus ça et là (l’animal « sacré » de Madagascar), peints ou en collage, quelques morceaux de plastiques fixés (il s’agit en réalité de morceaux de tongues), des morceaux de bois cloués, des filets de pêche, un peu de peinture et pas mal d’autres matières et/ou objets.

Temandrota

Temandrota

Extrêmement colorées, les œuvres de Temandrota demandent qu’on leur accorde un peu de temps : d’abord on aperçoit des morceaux de choses, puis on peut se pencher sur chacun d’eux un peu mieux, regarder les détails, observer l’organisation du fouillis.

Temandrota raconte : « Les morceaux de tongues symbolisent la marche, le voyage, les longs cheminements des Malgaches de villes en villes. Ces morceaux de chaussures si africaines me permettent aussi de jouer avec les couleurs, puisque toutes ces tongues me rappellent les vêtements des gens d’ici, tellement multicolores. Ces tongues, ce sont les gens et les idées qui cheminent, qui avancent, qui marchent, qui se croisent. »

Toutes ces références aux zébus renforcent encore l’idée de voyage : « Le zébu est un animal nomade, chez nous il a même un passeport qui lui permet de bouger, d’être acheté et vendu et en un sens lui donne sa liberté. Les numéros que l’on voit sur certaines toiles, ce sont justement ces numéros de passeport, le symbole de leur voyage. J’ai aussi collé quelques étiquettes en plastique qui sont accrochées aux oreilles des zébus, là encore avec leur numéro. En plus de cela, le zébu est un animal qui tisse des liens entre les gens, car chez nous, à Madagascar, on tue un zébu pour les grandes occasions. »

Temandrota

Ci-dessus, on aperçoit le zébu turquoise et sa magnifique bosse.

A travers ses collages/assemblages, Temandrota nous amène donc un peu ailleurs. Avec pas mal d’humour souvent, comme quand il commente sa série de trois tableaux intitulés « Y’a pas de lézards » : « Là, rien à voir avec l’idée de voyage. Je pensais juste à cette expression française en faisant ces tableaux, je la trouve complètement bizarre! Franchement, pourquoi vous dites ça ?! Ça ne veut absolument rien dire… Mais je trouve ça super amusant et j’ai donc eu envie d’illustrer cette expression à ma façon. »

Temandrota

Temandrota

Ci-dessus, la série en question, Y’a pas de lézards (et détail).

Le voyage, la rigolade, l’agrandissement des mètres carrés, le bordel organisé : il semblerait que Temandrota et moi ayons beaucoup d’intérêts en commun… L’avantage avec ses peintures, que l’on se sente emporté par elles ou non, c’est que l’on peut indéfiniment y déceler de nouveaux indices, de nouveaux détails qui interpellent.

Conversation avec Temandrota le 13 avril 2013 à Tana, Madagascar.

Publicités

3 réflexions sur “Temandrota

  1. Superbe expo à Bécherel : mon tableau préféré a été « la crêperie à Rochefort en Terre » avec « des draps brodés de Bretagne ».

  2. nenette dit :

    oui en effet

  3. audier dit :

    j’aime c’est vivant à l’extrême et original Bravo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s