Robin Rhode

Robin Rhode

© Stevenson Gallery

 

Il y a quelques jours prenait fin une belle exposition à la Stevenson Gallery de Cape Town, Paries Pictus, dans laquelle le Sud Africain berlinois d’adoption Robin Rhode exposait un shot poétique. Visuellement jouissif ou politiquement intense, on piochait ce que l’on souhaitait dans les œuvres présentées – c’est souvent le magnifique avantage de l’art des murs.

Puisque l’on ne peut pas toujours expliquer pourquoi un ensemble d’œuvres nous touche, je me permets de vous renvoyer, tout simplement pour cette fois, à ce que d’autres ont écrit sur lui.

Sans d’autre forme d’excuse, voici le lien vers le texte de présentation de la Stevenson Gallery« Rhode creates narratives that are brought to life through stop-motion animation, using everyday materials such as soap, charcoal, chalk and paint. In addition to the street art and performance aspects of his work, there is always a formalist foundation inspired by his interest in abstraction in general and Russian constructivism in particular. » – ainsi qu’une longue interview de Robin Rhode sur Initiartmagazine.com datant de 2010. Et puisque Robin Rhode est super connu, sachez qu’il existe par ailleurs plusieurs livres sur lui – ou plutôt sur ce qu’il fait dans la vie.

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Robin Rhode

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s